Les larmes de Lisette

Éditions Utopique, collection "Bisous de famille", avril 2011.

http://utopique.fr/bisous-de-famille/32-les-larmes-de-lisette-9782953373967.html

Quatrième de couverture : 
"Depuis qu’elle est petite, Lisette pleure sans cesse. À défaut de retenir ses larmes, la fillette utilise des bocaux pour les contenir. Et elle remarque qu’une fois les flacons refermés, elle ne verse plus de larmes pour ces raisons-là. Les moqueries d’André, aucun pleur. Les gronderies de sa mère, pas même un cri. Les bobos, même pas mal... Au fil de la vie et de ses soucis, la collection de bocaux s’agrandit. Un seul reste vide, le plus beau, celui qui attend ses larmes de joie…"


Quand on ne peut empêcher ses larmes de couler...

Avec Les larmes de Lisette, je souhaitais revenir vers un sujet moins dur que pour Écume ou Dans les bras du fleuve, ou en tout cas, ne pas aborder un sujet de société. Les émotions et les larmes restent néanmoins un sujet triste, mais l'héroïne parvient à grandir malgré les chagrins rencontrés tout au long de son enfance et de sa vie. 
J'ai voulu écrire un texte qui se lit à haute voix, avec sa petite musique, rythmé par les "plic, ploc, ploc" des gouttes et les "tic tac" du temps qui passe. Quant aux illustrations, en collages, crayons de couleurs et peinture à l'huile, elles expriment la douceur à travers le visage d'une héroïne qui grandit peu à peu jusqu'à devenir grand-mère et pleurer une toute dernière fois.




















Presse :



Vosges Matin du 17/04/11

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire